Les assises de la jeunesse d’origine malienne - http://www.jeunesse-mali-europe.eu

bandeau du site

Jeunesse et collectivités locales d’ici et là-bas

A travers la création et l’animation d’associations, la création d’entreprises, des projets novateurs, les jeunes maliens et franco-maliens se mobilisent, ici et là-bas.

Ces initiatives naissent et se développent sur leur territoire de vie ou à destination d’un territoire défini au Mali. Les collectivités locales précisément peuvent être les acteurs clefs pour l’appui de ces actions sur le terrain et leur intégration dans le cadre de politiques de développement local, aussi bien ici que là bas. Depuis la mise en place du processus de décentralisation au Mali, les collectivités locales ont fait leur entrée dans le paysage des acteurs décisionnaires et opérationnels de terrain. Ici en France et en Europe, les collectivités soutiennent de nombreuses initiatives associatives et citoyennes notamment impliquant les jeunes. De nombreuses collectivités locales de résidence des migrants souhaitent développer une relation positive avec les organisations de migrants. Certaines d’entre elles ont engagé des actions de coopération décentralisée avec les territoires d’origine pour notamment faciliter les échanges avec la population migrante/issue des migrations. D’autres ont mis en place des comités consultatifs.

Les structures sont là mais quelles interactions entre ces instances de décisions locales et la jeunesse, notamment la jeunesse d’origine malienne née ici ? Se connaissent-elles vraiment ? Les jeunes ont-ils facilement accès à l’information sur les dispositifs territoriaux de soutien aux projets et, inversement, les collectivités savent-elles s’adresser aux jeunes porteurs de projet ? Comment une relation de confiance peut-elle s’établir entre les décisionnaires locaux et les jeunes porteurs de projet ? Au-delà des soutiens aux projets, on peut élargir le champ de la question et se demander si la richesse des parcours migratoires et de la double culture est considérée comme une clef du développement local des territoires ici par les décisionnaires locaux.

En s’ouvrant au dialogue avec les associations locales de migrants, les collectivités locales favoriseront encore plus une démocratie locale participative, inclusive et de terrain.

>> Ajoutez votre commentaire

Vos commentaires